École militaire - Chapelle Saint-Louis

École militaire – Chapelle Saint-Louis

Invisible de l’extérieur, la chapelle Saint-louis a été bâtie, dissimulée dans l’une des deux ailes du château de l’École militaire (partie centrale de l’École militaire qui se distingue par son dôme quadrangulaire inspiré de l’architecture du Louvre), d’après les plans de Ange-Jacques Gabriel (1698-1782) en l’honneur de Saint-Louis (1214-1270)saint patron des armées. Modèle d’architecture de style Louis XVI (1754-1793). Bonaparte (1769-1821) y fait sa confirmation en 1785. Elle sera considérablement dégradée pendant la révolution française et très longtemps inutilisée. Elle a servie de cantine en 1793, magasin militaire d’habillement et salle de bal pour le deuxième anniversaire du sacre de Napoléon (1769-1821) en 1806. Elle sera rendue au culte en 1951. Le pape Jean-Paul II (1920-2005) est venu y prier le 2 juin 1980.

La chapelle a la forme d’un salon rectangulaire  composée de sept travées, sans divisions intérieures, sur deux étages. Elle se caractérise par un plafond en voûte à berceau surbaissé où s’ouvrent, à la base, des œils de boeuf (ou oculus) qui participent à l’éclairage. La voûte repose sur une corniche, soutenue par huit demi-colonnes corinthiennes monumentales, fondues dans le mur, qui englobent toute la hauteur de l’édifice. Du côté opposé à l’autel, quatre colonnes ioniques servent d’appui à une tribune sur laquelle se trouve l’orgue Gonzalez qui date de 1970. l’ensemble bénéficie d’une belle luminosité qui accentue son élégance. La porte du tabernacle de bronze représente Jésus instituant le sacrement de l’eucharistie. La voûte est ornée de haut-reliefs et des anges sont placés au-dessus de l’autel et de l’orgue. La chapelle est décorée de neuf tableaux (onze à l’origine)I qui illustrent la vie de Saint-Louis (1214-1270) à la place du traditionnel chemin de croix. Le plus célèbre d’entre-eux est placé dans le choeur : « La Dernière Communion de Saint Louis » peint par Doyen (1726-1806). On notera la présence d’une ancienne chaire décorée de l’aigle Impérial.

D’un point de vue photographique, on est surpris par cette construction « invisible ». La chapelle est de belle dimension et très lumineuse. Presque austère, lors du premier coup d’oeil, elle fait preuve, dans l’ouvrage de la pierre, d’une grande richesse de détails et d’ornements.

Pour visionner le diaporama : Cliquer ici

2 réflexions sur “École militaire – Chapelle Saint-Louis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s