Église Notre-Dame du Travail

Église Notre-Dame du Travail

Depuis que les expositions universelles se tenaient au Champs de Mars, les centaines d’ouvriers chargés d’oeuvrer à ces manifestations logeaient dans le VIVe arrondissement. Pour eux fut construite, entre 1899 et 1901, en remplacement de Notre-Dame de Plaisance, devenue trop petite, une nouvelle église placée sous le vocable de Notre-dame du Travail.

Aux façades extérieures en meulière, moellons et pierre de taille, de style roman, l’architecte Jules Astruc (1862-1955) a opposé un intérieur aux voûtes formées d’arceaux métalliques, portées par de fines colonnettes en fer, qui donnent à l’édifice une clarté et une légèreté exceptionnelle. Les fermes de fer proviendraient du Palais de l’Industrie construit pour l’exposition universelle de 1855 et démoli en 1899 pour faire place aux Grand et Petit Palais. De même, les moellons des façades latérales proviendraient du pavillon des tissus de l’exposition universelle de 1900. La cloche est une prise de guerre de Sébastopol (1854), offerte par Napoléon III (1808-1873) aux habitants de l’ancienne commune de Plaisance et placée dès 1861 dans l’ancienne église.

(Source texte : Panneau d’information Mairie de Paris)

Pour visionner le diaporama : Cliquer ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s